Pianomajeur.net

  • Augmenter la taille
  • Taille par défaut
  • Diminuer la taille

Keith Jarrett en Concert à Bruxelles - Regards croisés (Frédéric)

Envoyer Imprimer PDF

Première partie
Un surréalisme aigu
Un personnage surprenant
Une image gravée

Pour une première
La rencontre fut de taille
Sa condescendance n'en était pas une
Son casting proche d'un western spaghetti

Il danse
Il crie, de ces cris qui
Viennent de loin, sans rôle à jouer
De ces cris qui déclament l'âme

Sa rencontre avec le coeur de sa recherche
Inspiration pieuse et passionnelle enfin atteinte
Parfois, à moins que la toux ne plie sa volonté
Ne rompe son approche trop fusionnelle

Une première partie donc
Délicieusement technique
Parlant au cerveau
Et aux yeux

Une deuxième partie transfigurée, corporelle
Démarrant par un morceau d'une grande profondeur
Explorant les recoins du paradis perdu de la première
Rejoignant, enfin !, la volonté de son auteur

Et là, celui qui danse, qui crie, gémit et entre en transe
Atteint d'un seul coup les coeurs
Fait frémir subitement les corps envoûtés
Crée la symbiose d'un piano, d'un pianiste et de corps sans organes

Un flux parfait alimenté en permanence
Dont les quelques interventions et retours
N'étaient que la répétition de cette singularité inspirée
De cet univers sonore merveilleusement et généreusement donné


*Frédéric est en bleu sur le plan de la salle